ALGERIE MUSIQUE

ALGERIEMEDIAS.COM

Musique  Algérienne

Musique Algérienne - Musique d 'Algérie

 De Idir le Kabyle à Bennani El Annabi en passant par Guerouabi, la Richesse de la musique Algérienne s'est confirmé grâce á des siécles de brassages de cultures.
ALGERIE MEDIAS MUSIQUE ALGERIENNE VIDEOS ALGERIENNES PRESSE ALGERIENNE RADIO ALGERIENNE TV ALGERIENNE LITTERATURE ALGERIENNE PEINTURE ALGERIENNE

 

Un Maître incontestable de la Musique AlgérienneMUSIQUE ALGERIENNE

 

 

 

De la guitare au piano en passant par la mandoline et la kouitra, Skandrani deviendra, tout au long des années, un symbole qui saura, des décennies durant, mener des groupes musicaux grâce à un doigté qui donnera une touche plus romantique à l’andalou et plus vivace au chaâbi. Il accompagnera les grandes stars de la chanson algérienne. El Anka, Guerrouabi, El Ankis, Fakhardji, Fadéla Dziria et beaucoup d’autres ont goûté l’œuvre de ce chef d’orchestre de grand talent.

 

Skandrani est né le 17 novembre 1920 à La Casbah d’Alger. Il ne pouvait donc échapper à ce destin de tous les enfants de La Casbah, à savoir le chaâbi et le Mouloudia d’Alger. C’est ainsi que dès son jeune âge, il s’intéresse à la musique, le chaâbi bien évidemment, mais aussi au football. Ses oncles étant des membres fondateurs du glorieux Mouloudia d’Alger, il signe une licence au sein de ce club, mais ce sont plutôt les instruments de musique qui intéressaient le plus Mustapha Skandrani. Il grattera alors de la guitare, il jouera de la mandoline, de la kouitra, bref tout ce qui pouvait le rapprocher du monde de la musique était le bienvenu. Mustapha Skandrani fera partie de plusieurs orchestres pour animer des soirées au Padovani (aujourd’hui Kettani), au music hall d’Alger, à l’Opéra d’Alger, des soirées familiales. Au fur et à mesure, Mustapha se familiarisera avec les instruments de musique, mais sa passion était le piano, soit un instrument très peu utilisé dans les orchestres algérois. Skandrani l’imposera pour en faire un incontournable instrument auquel beaucoup d’autres jeunes sont venus s’initier. Des pianistes, il y en a eu beaucoup, mais l’histoire de la musique algérienne retiendra que le piano appartient à Mustapha Skandrani. 

 

 

 

La musique Algérienne se compose  faite d'une grande diversité de styles et de répertoires. Le asri ou musique moderne, le charqi ou la chanson de variétés d'inspiration orientale, le chaâbi ou la musique citadine, l'andalou et ses noubat, le chant bédouin, l'achwwiq kabyle, l'ahellil de Timimoun, le tindé de l'Ahaggar, sans compter le  rai oranais qui a déferlé sur l'Algerie e dans les années 90, constituent quelques uns des genres de musique composées et écoutées en Algérie.

 

 

 

 L'histoire Algérienne  d'après Slimane Benaissa :

BABOR GHRAK 1      BABOR GHRAK 2     BABOR GHRAK 3

 

KOUM TARA.mp3 (8MB)  

 

Cheikh Raymond AARDONNI.mp3


Hachemi Guerouabi - El Djazair